DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Scrutin sur fond de tensions au Sénégal

Vous lisez:

Scrutin sur fond de tensions au Sénégal

Taille du texte Aa Aa

Les derniers meetings et la fin de la campagne présidentielle au Sénégal sur fond de tensions.

A 85 ans, le président sortant Abdoulaye Wade brigue un troisième mandat. Ses adversaires lui reprochent de bafouer la constitution, la loi n’en autorisant que deux, cependant la Cour suprême lui a donné son feu vert fin janvier. Depuis cette annonce, des violences entre des opposants au président sortant et la police ont fait au moins 6 morts.

Face à lui, 13 candidats sont en lice pour le scrutin de dimanche : notamment Idrissa Seck, son ancien Premier ministre.

Les manifestations de l’opposition ont été souvent réprimées. La semaine dernière un policier aurait même lancé une grenade lacrymogène dans l’enceinte d’une mosquée, à Dakar, en pleine prière, de quoi susciter la colère des autorités religieuses.

“Reste maintenant plusieurs inconnues. Les confréries religieuses, très puissantes dans le pays, donneront-elles des consignes de vote avant dimanche ? Dimanche où l’annonce des résultats du scrutin pourrait donner lieu à de nouvelles éruptions de violence”, explique François Chignac, l’envoyé spécial d’euronews à Dakar.