DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Wade inflexible à la veille du scrutin au Sénégal


Sénégal

Wade inflexible à la veille du scrutin au Sénégal

Le Sénégal doit changer de visage, c’est ce que martèlent ces manifestants dans les rues de Dakar à la veille d’un scrutin à hauts risques. Parmi les slogans : “Abdoulaye Wade à la tête du pays, ça suffit”. Ils refusent que le président sortant âgé de 85 ans brigue un troisième mandat. L’opposition a, d’ailleurs, proposé l’organisation d’un nouveau scrutin dans un délai de 6 à 9 mois.

Mais Abdoulaye Wade est sûr de son fait. Dans un entretien au Journal du Dimanche, il affirme “disposer d’une majorité écrasante” et pourrait selon lui l’emporter au premier tour.

Pas de quoi apaiser les tensions qui ont déjà fait six morts dans le pays. Les observateurs internationaux craignent le déclenchement de nouvelles violences entre les deux camps. L’Union Africaine a d’ailleurs “appelé au calme” et avancé l’idée d‘écourter le mandat du président Wade s’il est réélu à 2 ans au lieu de 7, pour éviter le chaos.

Verdict ce dimanche dans les urnes. Plus de 5 millions de sénégalais sont appelés à voter.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Un front anti-Poutine défile à Saint-Pétersbourg