DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Aucun blessé évacué de Homs de tout le weekend

Vous lisez:

Aucun blessé évacué de Homs de tout le weekend

Taille du texte Aa Aa

Voilà comment les opposants syriens de Bab Amr à Homs parodient le référendum de ce dimanche en Syrie. Au lieu de déposer leur bulletin dans l’urne, c’est une photo de Bachar Al-Assad qu’ils ont jeté dans une poubelle. Il était en effet impossible d’aller voter dans les régions rebelles, où les violences se sont poursuivies. Elles ont fait au moins 59 morts dans tout le pays, selon l’Observatoire syrien des droits de l’homme.

A Homs, un bombardement militaire contre les quartiers tenus par les insurgés a tué douze civils. Malgré des heures de négociations, la Croix Rouge Internationale n’a pu évacuer aucun blessé de tout le weekend. Sa demande de cessez-le-feu a pour l’instant été refusée par les autorités syriennes

“Ce que nous voudrions vraiment atteindre, idéalement, c’est ce cessez-le-feu, cette pause humanitaire des combats des deux côtés pendant au moins deux heures chaque jour.” explique le porte-parole du CICR à Damas.

Vendredi dernier, 27 personnes blessées avaient pu être évacuées de Homs. La journaliste française Edith Bouvier et le photographe britannique Paul Conroy, blessés dans une offensive de l’armée, eux, n’ont toujours pas pu être évacués.