DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Zone euro : la taille du pare-feu ne sera pas examiné dans les jours qui viennent


économie

Zone euro : la taille du pare-feu ne sera pas examiné dans les jours qui viennent

Au G20 finances de Mexico ce week-end, la question de la taille du pare-feu européen pour faire face à la crise des dettes publiques, a été au centre des discussions des ministres des finances et des banquiers centraux des vingt économies les plus puissantes du monde.
Beaucoup plaident pour un relèvement de 500 milliards à 750 milliards d’euros la capacité de prêt du MES, le Mécanisme européen de stabilité qui va remplacer le FESF. L’Allemagne y est opposée.

“Nous avons compris que les partenaires européens et en particulier les allemands vont réexaminer la solidité, la crédibilité et l’adéquation du pare-feu de la zone euro dans le courant du mois de mars. C’est une étape importante, a affirmé Christine Lagarde, directrice générale du FMI pour que tous les membres du G20 puissent déterminer leur participation à l’augmentation de la puissance de feu du FMI”.

La question de l’augmentation des ressources du Fonds monétaire international sera tranchée en avril. ‘L’Allemagne estime que “l’augmentation des moyens du MES créérait une démotivation pour les pays à poursuivre le rééquilibrage et les réformes”. La décision sur la taille du pare-feu ne sera donc pas prise lors du sommet européen des 1er et 2 mars prochain.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

économie

Chine : la Banque mondiale souligne le besoin de réformes de l'économie