DERNIERE MINUTE

La BCE refuse les obligations grecques en garantie

Vous lisez:

La BCE refuse les obligations grecques en garantie

Taille du texte Aa Aa

La BCE n’accepte plus pour le moment les obligations grecques en garantie, ce qui prive les banques qui en détiennent de la possibilité de les utiliser pour obtenir des financements auprès de la Banque centrale européenne.

La décision de la Banque centrale européenne fait suite à l’abaissement par l’agence de notation Standard & Poor’s de la note souveraine de la Grèce à SD : ce qui signifie une défaillance partielle.
L’agence a réagi au lancement de la procédure
d‘échange d’obligations pour alléger la dette d’Athènes.
La décision de la BCE pénalise les banques grecques qui détiennent une large part des obligations grecques ce qui les exclut en principe des opérations de refinancement comme celle qu’organise mercredi la BCE. Mais la Banque centrale européenne a précisé qu’il est du ressort des banques centrales nationales de fournir des liquidités d’urgence aux établissements victimes de cette décision. et puis les banques grecques disposent d’autres actifs qu’elles peuvent apporter en garantie de leurs emprunts auprès de la BCE.
Il n’empêche que mardi, la bourse d’Athènes a mal accepté cette décision de la BCE en abandonnant du terrain en cours de séance.