DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Présidentielle russe : Poutine, donné vainqueur, attaque l'opposition


Russie

Présidentielle russe : Poutine, donné vainqueur, attaque l'opposition

A quatre jours de la présidentielle, Vladimir Poutine veut asseoir la crédibilité d’une Russie forte sur la scène internationale.

Jouant sur la fibre nationaliste, l’actuel premier ministre a vanté la construction de l’Union eurasiatique, comme pendant de l’Union européenne.

“Nos partenaires étrangers doivent comprendre que la Russie est un pays démocratique, sûr et fiable, a-t-il déclaré sur un plateau de télévision. Mais bien sûr, établir des relations avec la Russie est possible uniquement sur la base d’une égalité en droits. La Russie est ouverte aux unions basées sur les intérêts mutuels de tous les participants, les mêmes valeurs et expériences historiques. C’est dans ce format que s’inscrit l’Union eurasiatique.”

Le pouvoir a investi plus de 350 millions d’euros pour garantir la transparence du scrutin. Donné vainqueur dès le premier tour par les sondages, Vladimir Poutine veut lever tout soupçon de fraudes.
L’actuel mouvement de contestation a en effet été déclenché par des allégations de bourrage des urnes aux législatives de décembre dernier.

Vladimir Poutine a aujourd’hui accusé l’opposition de discréditer la démocratie russe par ces accusations.
L’opposition, qui aborde la présidentielle en rangs dispersés. Le communiste Guennadi Ziouganov est donné deuxième, mais sur un score insuffisant pour exiger un second tour.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

USA : Romney ajoute deux Etats à son tableau de chasse (aux voix)