DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un sommet européen sur fond d'incertitudes persistantes


Europe

Un sommet européen sur fond d'incertitudes persistantes

Trois mois après sa mise sur la table, le nouveau traité budgétaire européen est prêt à être signé. Ce sera chose faite lors du sommet européen de cette fin de semaine. Sur les 27 pays membres, 25 se sont engagés à adopter ce pacte qui renforce la discipline budgétaire, le Royaume-Uni et la République tchèque faisant exception.
Mais une nouvelle inconnue a surgi, avec la décision de l’Irlande de soumettre le texte à référendum. Un rejet irlandais priverait Dublin de l’aide financière de ses partenaires.

Parmi les annonces attendues, la reconduction d’Herman Van Rompuy à la présidence permanente de l’Union européenne. Il devrait être chargé de présider les sommets de la zone euro.

Une semaine après l’accord sur un second plan d’aide à la Grèce, il devait aussi être question de renforcer le pare-feu contre la crise, mais l’Allemagne, premier contributeur, s’y refuse pour l’instant.

Ce sommet, comme le précédent, se veut officiellement tourné vers la croissance et l’emploi, à l’heure où l’austérité plonge les plus faibles dans la récession. Un pari bien difficile.