DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Confidentialité : rien ne va plus entre Google et les régulateurs


monde

Confidentialité : rien ne va plus entre Google et les régulateurs

Guerre ouverte entre Google et les Commissions nationales de l’Informatique et des libertés de l’Union européenne.

En dépit de leurs objections, la firme de Mountain View a mis en application ce jeudi de nouvelles règles de confidentialité pour l’ensemble de ses services en ligne.

“Quand les gens utilisent les services Google, aujourd’hui, ils recherchent une belle expérience, un sans faute, affirme Peter Barron, de Google. Ils veulent que ça fonctionne. Donc, en combinant les différents services, nous fournissons de meilleures réponses, de meilleurs résultats, de meilleures informations à nos utilisateurs.”

Les régulateurs avaient demandé à Google de reporter cette refonte pour avoir le temps d’examiner sa conformité aux directives européennes sur la protection des données privées. En vain.

“Il y a un gros problème en terme de respect des inquiétudes des régulateurs, estime Nick Pickles, militant du respect de la vie privée, surtout de la part de compagnies comme Google dont les services sont gratuits. Il vous faut vous rappeler que, parce que vous ne payez pas, vous n‘êtes pas le client, vous êtes le produit.”

Les régulateurs s’inquiètent notamment du croisement de données entre services.

Google lui, se targue d’avoir résumé 60 pages de règles de confidentialité en une pour tous ses services. Si l’utilisateur refuse ces conditions, il n’aura plus accès aux services Google.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : quelle place dans le monde?