DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Costa Allegra : un millier de personnes débarquées aux Seychelles


Seychelles

Costa Allegra : un millier de personnes débarquées aux Seychelles

Un parterre de bagages à identifier et à récupérer, dernière épreuve à laquelle s’emploient les quelques 600 passagers du Costa Allegra.

Après la fatigue, le manque de confort ou la crainte, pour certains, d’une attaque des pirates somaliens, ils débarquent finalement à bon port, celui de la capitale Seychelloise Victoria.

Ainsi s’achève une aventure de 3 jours en plein océan Indien.
Lundi, alors qu’un incendie s‘était déclaré à bord, les passagers étaient sur le point d‘être évacués.

“On a vraiment frôlé la tragédie, explique l’un d’eux. Si on avait du embarquer sur les canots de sauvetage, ça aurait été plus sérieux, car on se serait retrouvés à plusieurs centaine sur un bateau, à flotter au milieu de l’océan, sans rien.”

“ L‘équipage était très bien, estime cet autre passager allemand. Ils se sont assurés que tout était en ordre, et là on est vraiment content d’avoir débarqué.”

Mardi, le Costa Allegra a pu être remorqué par un thonier français jusqu’aux côtes seychelloises, une opération sous escorte des garde-côtes seychellois.

Parmi le millier de personnes débarquées à Victoria, on dénombre deux blessés, il s’agit de deux passagères plutôt âgées qui se seraient fait mal en tombant. En guise de dédommagement, l’armateur Costa Croisière a proposé aux passagers de rester sept ou quatorze jours de plus aux Seychelles, offre à laquelle plus de la moitié des passagers ont souscrit. Les autres recevront une indemnisation à hauteur de deux fois le prix de leur croisière.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Russie : quelle place dans le monde?