DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les passagers du Costa Allegra racontent leur galère

Vous lisez:

Les passagers du Costa Allegra racontent leur galère

Taille du texte Aa Aa

La fin de la galère pour les passagers du Costa Allegra. Ils ont débarqué ce jeudi matin à Victoria aux Seychelles. Leur croisière dans l’océan Indien avait pris un tour nettement moins idyllique après un incendie dans la salle des générateurs lundi. Résultat : plus de moteur (le bateau a dû être remorqué), et surtout, plus d‘électricité, plus d’eau, et des cuisines et des toilettes hors-service.

Au pied de la passerelle, tous les passagers font état de conditions éprouvantes. “J’ai quelques photos qui montre l‘état des toilettes, explique un touriste français. On est resté trois jours sans eau et sans électricité. C’est très difficile de vivre dans ces conditions, surtout avec la chaleur qu’il fait”.

“Le personnel à bord ne savait pas ce qu’il fallait faire”, ajoute Peter, vacancier allemand. “Cette situation était gênante plus qu’autre chose, confie Gordon, un Américain : on n’avait pas assez à manger, on ne dormait pas bien la nuit, la chaleur était insupportable. La nuit, on était obligé de dormir sur le pont”.

Les passagers les plus éprouvés ont été pris en charge par des équipes de la Croix-Rouge. Pour tous les croisiéristes, deux possibilités proposées par Costa Croisières : soit passer quelques jours aux Seychelles, aux frais de la compagnie évidemment, soit rentrer en Europe. Plusieurs avions ont été affrétés en ce sens. Quant au paquebot, il faudra le réparer sur place.