DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Sommet européen : la Grèce soulagée, pour l'instant


Le bureau de Bruxelles

Sommet européen : la Grèce soulagée, pour l'instant

Faire en sorte l’austérité ne tue pas la croissance à l’heure où le taux de chômage dépasse les 10% dans la zone euro. Tel devait être le fil rouge de ce sommet européen. Difficile de savoir s’il en sortira du concret. Mais pour la chancelière allemande Angela Merkel, le pacte budgétaire qui doit être signé ce vendredi est un progrès et pas seulement le symbole de l’austérité :

“ C’est un pas important “ , a-t-elle assuré. “ Nous avons montré que nous sommes capables d’agir pour une union de stabilité dans l’Union européenne. Nous avons réalisé le saut qualitatif qui nous offre une opportunité pour plus d’union politique. “

Ce pacte à 25 se fera néanmoins sans la République tchèque et le Royaume-Uni.
Sur le front grec, les nouvelles sont plutôt bonnes. Les 27 estiment que le pays a rempli toutes les exigences pour qu’un second plan d’aide de 130 milliards d’euros soit lancé. Pour cela, il faudra néanmoins attendre de voir si l’opération de réduction de la dette auprès des créanciers privés réussit.
Quant au président permanent de l’Union européenne, Herman Van Rompuy, il est reconduit dans ses fonctions et devient même le maître de cérémonie des sommets de la zone euro.

Prochain article

Le bureau de Bruxelles

Un sommet européen sur fond d'incertitudes persistantes