DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Le retour en Europe de certains passagers du Costa Allegra


Seychelles

Le retour en Europe de certains passagers du Costa Allegra

Près de 200 passagers du Costa Allegra sont arrivés ce vendredi matin en Europe, à Rome, Zurich et Paris, après une croisière pour le moins mouvementée dans l’océan Indien. Ils ont choisi de rentrer chez eux au plus vite, en avion, après trois jours à naviguer sur un paquebot sans moteur, sans eau, ni électricité.
Un séjour “éprouvant” aux dires des passagers. Ainsi cette Italienne, interrogée à l’aéorport de Rome. Elle déplore les “quatre (sic) jours sans climatisation” et explique avoir choisi de rentrer rapidement pour aller consulter le médecin.

Depuis ce jeudi, et l’arrivée du paquebot aux Seychelles, les croisiéristes racontent les trois jours durant lesquels, on n’avait aucune information sur ce qui se passait à bord. “Il n’y pas eu de panique, précise Brigitte Lorin, à sa descente d’avion à Roissy. On a suivi tous les conseils et le commandant, Nicolo Alba – je tiens à le dire – mérite une médaille ainsi que tout son équipage.”

En tout cas, cet incident n’est pas du meilleur effet pour la compagnie Costa Croisières, un mois et demi après le naufrage d’un de ses paquebots près des côtes italiennes.

“Ces deux événements, le Costa Concordia et le Costa Allegra, se sont produits dans une période de temps très rapproché, mais il s’agit d’une part d’une catastrophe et d’autre part d’une avarie, explique George Azouze, le Pdg. de Costa Croisières France. Et bien évidemment, en tant que compagnie responsable, Costa Crosière prend ses responsabilités”.

La compagnie s’est engagée à indemniser largement tous les passagers. Et si certains d’entre eux disent avoir vécu une expérience “désagréable”, d’autres assurent que cela ne les empêchera pas de faire de nouvelles croisières. Mais peut-être pas avec cette compagnie.

Prochain article

monde

Les dirigeants européens ont signé le Pacte budgétaire