DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Un nouveau traité à 25

Vous lisez:

Un nouveau traité à 25

Taille du texte Aa Aa

L’Allemagne l’avait exigé. Il est désormais signé. 25 pays de l’Union européenne ont paraphé le traité qui durcit la discipline budgétaire et impose la fameuse règle d’or. Il faudra viser l‘équilibre budgétaire, et les mauvais élèves échapperont beaucoup plus difficilement aux sanctions.

“ On fait tout cela pas parce qu’on aime tellement réduire les déficits, pas parce qu’on aime tellement réduire la dette publique, mais parce que ça rend possible à terme la croissance économique et la croissance du nombre d’emplois “ , a défendu le président de l’Union européenne Herman Van Rompuy.

Le Royaume-Uni et la République tchèque sont les deux seuls pays à ne pas adhérer à ce traité. Le britannique David Cameron a, lui, voulu insister sur la crise syrienne :

“ J’ai un message clair pour ceux qui appartiennent aux autorités syriennes. Faites un choix : tournez le dos à ce régime criminel ou préparez-vous à faire face à la justice pour le sang que vous avez sur les mains. “

Les 27 ont aussi parlé relance de la croissance mais rien de bien concret n’en est sorti. Pour entrer en vigueur, le traité devra être ratifié par au moins 12 pays de la zone euro et l’Irlande a déjà fait savoir qu’elle organiserait un référendum.

“ Ce sommet a été relativement serein “ , conclut notre correspondant Andrei Beketov. “ Les participants n’ont pas entièrement garanti le second plan de sauvetage de la Grèce, mais ils espèrent s‘être armés contre une nouvelle crise en poussant plus avant l’union économique et monétaire. Quant à la Grèce, elle devra attendre la mi-mars pour savoir si elle est, cette fois du moins, tirée d’affaire. “