DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Concordia : début des audiences préliminaires


Italie

Concordia : début des audiences préliminaires

Une audience préliminaire s’est ouverte ce samedi en Italie en vue du procès de la tragédie du Costa Concordia.
 
Un rendez-vous strictement procédural organisé à huis-clos, avec une absence notable, celle du principal accusé : Francesco Schettino, le commandant du bateau. Assigné à résidence, il se dit “inquiet pour sa sécurité”.
  
Dans une confusion certaine, voici ce que Brigitte Litzler, dont la fille de 23 ans est toujours portée disparue, déclare regretter le plus.  
 
“Qu’il (le capitaine, ndlr) ne soit pas la. Parce que je crois que notre rage serait multipliée par X. De toutes façons, je n’ai pas confiance en la justice italienne, ajoute-t-elle. Quand je vois ce qu’ils sont capables de faire, je n’ai pas confiance du tout.”
 
Présents en revanche, certains des neuf employés poursuivis et de nombreux experts invités à déterminer le type d’analyses qui seront menées à bord du navire, et en particulier sur la boite noire.
 
32 personnes ont péri lors du naufrage survenu le 13 janvier dernier aux abords de l‘île du Giglio.
 
Parmi les accusés, figurent aussi trois dirigeants de la compagnie, dont Manfred Ursprunger, l’un des vice-président. Tous trois sont poursuivis pour homicide par imprudence, naufrage et défaut de communication aux autorités maritimes.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Baba Amr : l'aide humanitaire n'arrive toujours pas