DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Législatives en Iran: compétition interne entre conservateurs du régime

Vous lisez:

Législatives en Iran: compétition interne entre conservateurs du régime

Taille du texte Aa Aa

Des files interminables d‘électeurs, ce sont les images que diffuse la télévision d’Etat iranienne.

Le pays renouvelle un Parlement qui devrait rester dominé par les conservateurs, l’opposition réformatrice ayant boycotté le vote.

La bataille se joue donc entre les différentes factions conservatrices au pouvoir. Un scrutin aux allures de combat des chefs : le président Mahmoud Ahmadinejad affronte le guide suprême Ali Khamenei. Ce dernier accuse le chef de l’Etat de saper son autorité, en intervenant sur les questions religieuses.

Le camp Khamenei est pratiquement assuré de la majorité fort d’environ 20 millions de partisans.

Pour le responsable de l’organisme consultatif du guide suprême, “Le prochain Parlement sera une coalition et aucune des listes n’aura la majorité, mais les différentes factions conservatrices auront la majorité.”

C’est le premier scrutin organisé en Iran depuis la réélection controversée d’Ahmadinejad en 2009.

Depuis, l’opposition réformatrice, à l’image de Medhi Karoubi et Mirhossein Moussavi, est victime de la répression, elle reste exclue de la vie politique et sous étroite surveillance.

Les premiers résultats devraient être connus dès ce samedi, dans trois jours pour les résultats définitifs.