DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

L'armée syrienne libre n'a pas les moyens de son combat


Syrie

L'armée syrienne libre n'a pas les moyens de son combat

Le martyre de Homs ferait presqu’oublier le sort réservé à d’autres villes comme Idlib dans le nord ouest. Ce jardin d’enfants est apparu comme un lieu plus sûr que le cimetière de la ville, pillonné par l’armée régulière, pour enterrer les hommes de l’armée syrienne libre tombés au combat. Ce commandant de la rébellion syrienne officiait dans l’armée régulière il y a encore deux mois. Mais il a voulu s’engager pour protéger les civils.

“ L’armée syrienne libre a besoin d’armes, nos armes sont trop légères, nous avons peu d’aide, déplore cet homme qui se fait appeler Ebra. Si nous
n’avons pas d’autres armes que celles que nous récupérons de l’armée régulière et des officiers qui ont fait défection, nous ne pourrons pas protéger les civils.”

Le chef du Conseil national syrien a appelé à nouveau jeudi la communauté internationale à armer l’opposition en Syrie. Mais plusieurs pays comme les Etats-Unis se montrent réticents par crainte que ces armes ne tombent entre les mains de groupes radicaux comme Al Qaida.

Prochain article

monde

La Chine ne veut ni de violences ni d'ingérence en Syrie