DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Russie : des opposants et des manifestants anti-Poutine interpellés


Russie

Russie : des opposants et des manifestants anti-Poutine interpellés

Au lendemain de l‘élection présidentielle russe, environ 550 personnes ont été arrêtées à Moscou et Saint-Pétersbourg en marge de manifestations anti-Poutine.

Sur la place Pouchkine de Moscou, où se rassemblaient jadis les dissidents de l‘époque soviétique, les forces anti-émeutes ont délogé des centaines de manifestants qui refusaient de quitter les lieux. Entre 15 000 et 20 000 personnes s‘étaient rassemblés sur cette place pour dénoncer la victoire de Vladimir Poutine dès le premier tour de la présidentielle. Une victoire qualifiée de frauduleuse par l’opposition.

“Les tricheurs du Kremlin pensent que nous allons nous lasser de descendre dans la rue. Est-ce qu’on en a marre de manifester? NON! », a scandé le bloggeur et figure de l’opposition, Alexeï Navalni. Il a été arrêté dans la soirée avant d‘être rapidement relâché. L‘écrivain Edouard Limonov a également été interpellé.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les anti-Poutine ont l'impression d'avoir été volés