DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Présidentielle : Moscou reconnaît quelques irrégularités

Vous lisez:

Présidentielle : Moscou reconnaît quelques irrégularités

Taille du texte Aa Aa

Le Kremlin reconnaît que quelques infractions ont pu se produire lors de la présidentielle ce week-end, mais pas de quoi remettre en cause le résultat.

Vladimir Poutine, élu dès le premier tour avec presque 64% des suffrages, a demandé à ce que toute la lumière soit faite. Le Premier ministre visitait ce mardi un centre de surveillance des élections : “Il y a eût, bien sûr, des violations. Nous devons toutes les identifier et les éliminer afin que ce soit très clair pour tous que tout est surveillé et que la situation est sous contrôle.”

Le dernier dirigeant soviétique, Mikhaïl Gorbatchev encourage Vladimir Poutine à se montrer honnête avec le peuple russe à propos des élections. Le pouvoir dit-il ne peut pas à la fois renforcer le contrôle et essayer de contourner les mesures de contrôle.

L’opposition de son côté demande l’annulation du scrutin et appelle à une grande manifestation samedi à Moscou.

“Nous continuerons à manifester par tous les moyens”, dit le bloggueur Alexeï Navalny. “Nous allons occuper les rues de Moscou et des autres grandes villes, et nous resterons jusqu‘à la victoire”, poursuit l’opposant.

Alexeï Navalny a été brièvement arrêté hier soir après une grande manifestation dans la capitale russe comme des centaines d’autres contestataires. Des interpellations qui contrastent avec la relative liberté observée lors des manifestations de ces trois derniers mois.