DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : la Cyrénaïque déclare son autonomie, le CNT accuse les pays arabes


Libye

Libye : la Cyrénaïque déclare son autonomie, le CNT accuse les pays arabes

C’est à Benghazi, la rebelle, où la révolte contre Kadhafi a germé il y a plus un an, que ces chefs de tribus et de milices de l’est libyens ont annoncé leurs velléités autonomistes. La région a fait le choix du système fédéral, dit le communiqué officiel. Le Conseil National de Transition, le CNT, né lui aussi à Benghazi, réagit depuis Tripoli en dénonçant une conspiration des pays arabes.

Le chef du CNT Mustapha Abdeljalil dit être surpris d’entendre ces appels à la division en Libye. “ Nous appelons tous les Lybiens à se rassembler au sein du Conseil National de Transition, reconnu par la communauté internationale “, a-t-il déclaré.

La province qui revendique son autonomie est la Cyrénaïque, un territoire qui s‘étend jusqu‘à la frontière égyptienne et qui concentre
l’essentiel des réserves de pétrole en Libye.
Les partisans de ce projet plaident en réalité pour une semi-autonomie et disent reconnaître le CNT comme symbole de l’unité du pays… Plusieurs voix se sont élevées contre la division de la Libye, et notamment à Benghazi. “ Non au fédéralisme, non au régionalisme “, ont clamé des centaines de manifestants.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Feu vert à la reprise de négociations sur le nucléaire iranien