DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Libye : Tripoli menace de répondre par la force aux tentations autonomistes


Libye

Libye : Tripoli menace de répondre par la force aux tentations autonomistes

En Libye, les autorités à Tripoli rejettent toute revendication séparatiste, quitte à utiliser la force pour faire respecter l’unité du pays. Déclaration faite ce mercredi par le chef du Conseil national de transition (CNT), Moustapha Abdeljalil. Cela fait écho à la déclaration d’autonomie proclamée ce mardi à Benghazi.

“Au CNT, commente Moustapha Abdeljalil, nous sommes surpris par ces appels à la division du pays. Et nous appelons tous les Libyens à se respecter la légitimité internationale du CNT”.

Des milliers de chefs de tribus de l’est du pays ont déclaré l’autonomie de cette région qui s‘étend de Syrte jusqu‘à la frontière égyptienne. Cela recouvre la Cyrénaïque, qui était une des trois régions administratives de la Libye jusque dans les années 60.

Depuis lundi, des manifestations sont organisées dans plusieurs villes pour dire non aux tentations séparatistes. “On dit non au fédéralisme, non au régionalisme et oui à la Libye unie”, lance Khaleed, habitant de Benghazi. Il assure que “Tripoli est la capitale et que Benghazi ne pourra jamais diviser le pays”. “Nous sommes et nous serons toujours pour l’unité”, conclut-il.

Cette poussée autonomiste intervient alors que le pouvoir central a du mal à asseoir son autorité sur l’ensemble du pays.

Prochain article

monde

USA : les pro-Romney et les pro-Santorum commentent les résultats