DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Super Tuesday : Mitt Romney et Rick Santorum au coude à coude

Vous lisez:

Super Tuesday : Mitt Romney et Rick Santorum au coude à coude

Taille du texte Aa Aa

Les primaires républicaines sont encore plus indécises à l’issue du Super Tuesday au cours duquel dix États ont voté simultanément. Mitt Romney espérait creuser un peu plus l‘écart sur Rick Santorum mais le sénateur de Pennsylvanie a remporté des victoires importantes dans le Tennessee, l’Oklahoma et le Dakota du Nord. Ce dernier a fait jeu égal avec son rival dans l’Etat-clé de l’Ohio, où il s’incline de justesse.

“Contre toute attente, nous n’avons cessé de remporter des courses partout dans le pays. Alors que les autres disaient que nous étions finis. Mais nous finissons toujours par revenir !”, a déclaré Rick Santorum.

De son côté, Mitt Romney s’impose logiquement chez lui dans le Massachusetts mais aussi en Virginie, dans le Vermont et l’Idaho. Il se voit déjà affronter Barack Obama en novembre à la présidentielle. «Aux millions d’Américains qui n’arrivent pas à trouver un emploi et à payer leurs factures, j’ai un message pour vous : vous n’avez pas échoué. Vous avez un président qui a échoué. Et cela va changer.»

Si la victoire de Mitt Romney se confirme dans l’Ohio, elle aurait une portée symbolique : tous les républicains qui sont devenus par la suite président se sont imposés dans cet État.

Le correspondant d’Euronews aux États-Unis, Stefan Grobe : “Après ce Super Tuesday, les électeurs républicains restent profondément divisés. Mitt Romney n’a pas réalisé la percée qu’il espérait dans le sud. Il gagné là où tout le monde l’attendait mais, à ce jour, il ne s’impose pas encore comme le candidat incontournable des Républicains. Rick Santorum et Newt Gingrinch ont répondu présent, et de belle manière, même s’ils n’ont pas décroché de victoires décisives. Pour la suite des primaires, il y a deux options : la première, Mitt Romney avance au ralenti vers l’investiture. La seconde, il pourrait y avoir cet été une Convention ouverte. En clair, un candidat inattendu pourrait être choisi pour affronter Barack Obama. C’est intéressant, Sarah Palin vient de déclarer qu’elle était prête à endosser ce rôle.. Le suspense reste entier