DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

La Grèce allège sa dette, condition du versement de l'aide de 130 milliards d'euros

Vous lisez:

La Grèce allège sa dette, condition du versement de l'aide de 130 milliards d'euros

Taille du texte Aa Aa

La Grèce évite la faillite.
Ses créanciers privés acceptent de réduire sa lourde dette, et ils acceptent massivent : plus de 80% d’entre eux s’engagent à échanger des titres.
Une opération qui permet de ramener la dette du grecque de 160 à environ 120% du PIB.
Mais surtout, cet accord d‘échange d’obligations souveraines donne le feu vert au versement d’une deuxième tranche d’aide à Athènes, d’un montant de 130 milliards d’euros.

“ C’est au-delà de ce qu’on attendait et je pense que c’est un succès retentissant. C’est très important, non pas la transaction en elle-même, mais el fait que ça marque le but d’un retour de la confiance dans l‘économie “, explique l‘économiste Michalis Massourakis.

Une confiance aussi dans la capacité de la Grèce à mener des réformes structurelles d’envergure, soit une nouvelle étape dans la cure d’austérité, qui ne réjouit pas ces athéniens :

“ Ils poursuivent les gens qui ont 100 euros sur leur compte en banque, mais pas ceux qui ont deux milliards? Ils n’ont pas honte? Moi je leur crache dessus “, s’emporte cet homme.

“C’est bien pour eux. Mais pour nous? Y’a rien. Chacun pense à ses propres intérêts. Et dans un moment vous allez voir les sans-abri. Vous savez qu’il y a plus de 2000 sans-abris? “, s’inquiète cet autre résident athénien.

Si la Grèce est en route vers la restructuration de sa dette, les problèmes sont loin d‘être résolus.
Le pays compte environ un million de chômeurs, soir 21% de la population active.