DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Un sauvetage de la Grèce en trompe-l'oeil


Insight

Un sauvetage de la Grèce en trompe-l'oeil

De longs mois de négociations entre le gouvernement grec, ses partenaires de la troïka et ses créanciers privés ont évité à la Grèce une sortie de route incontrôlée. Le deal grec restera dans l’histoire comme la plus grande restructuration d’une dette souveraine. Une grande majorité des créanciers privés ont accepté d‘échanger leur obligations grecques par d’autres titres ayant moins de valeurs, à un intérêt plus bas et à une plus longue échéance.

Des grandes banques françaises notament, ont donc accepté de perdre jusqu’a 74% de la valeur réelle de leur investissement.
C’est la part du secteur privé dans l’effort de sauvetage du pays exigé par les partenaires de la Grece, qui pour leur part l’aideront avec un prêt de 130 milliards d’euros necessaire pour faire face a l‘échéance de la dette de 14,5 milliards le 20 mars prochain.

Christine Lagarde, directrice Generale du FMI, entrevoit la fin du tunnel si tous, y compris le gouvernement grec, font ce qu’ils ont a faire.

“ C’est une alliance des partenaires européens qui acceptent de réduire les intérêts de leur prêts à la Grèce, a-t-elle expliqué. Il s’agit du secteur privé, des banques, des fonds de pension et des compagnies d’assurance qui ont acheté de la dette grecque et ont accepté une coupe sur leur dette grecque.”

L’accord a évité une faillite incontrolée de la Grèce et doit permettre de reduire la dette du pays de 160% du PIB à 120,5% d’ici 2020.

Un taux qui reste toutefois tres élevé, d’autant plus que l‘économie greque est au bord du précipice. Elle entame sa cinquieme année de récession, avec une chute du PIB de 7,5% au 4eme trimestre de 2011 par rapport a celui de 2010.

En février, la vente de voitures s’est effondrée, moins 80 % par rapport a la moyenne annuelle d’avant la crise.

Le taux de chomage a atteint 21% en décembre, le double de la moyenne européenne, un taux qui grimpe à 50 % chez les jeunes.
Enfin, l’incertitude politique est grande a l’approche des élections législatives d’avril. Le prochain gouvernement n’aura aucune marge pour réanimer la croissance.

Prochain article

Insight

Le Super Tuesday sigmatise les divisions chez les républicains