DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie: la crise n'est pas imputable à un seul camp (Sergueï Lavrov)


Syrie

Syrie: la crise n'est pas imputable à un seul camp (Sergueï Lavrov)

Le temps est venu d’envoyer des forces arabes et internationales en Syrie: le Qatar passe à l’offensive sur le dossier syrien et dénonce un génocide lors d’une réunion de la Ligue arabe au Caire. L’organisation qui exhorte la Russie à soutenir ses efforts pour mettre fin à la violence. Pour le chef de la diplomatie russe, pas question d’ingérence. La crise dit-il n’est pas imputable à un seul camp : “Je pense que nous sommes tous d’accord quand nous parlons de la Syrie, aujourd’hui le plus urgent est de mettre fin de la violence des deux côtés selon l’initiative de la Ligue arabe du 2 novembre dernier et en autorisant une aide humanitaire à tous ceux qui en ont besoin”.

La Ligue arabe reproche à la Russie d’avoir fait capoter deux résolutions onusiennes qui selon elle aurait permis au régime de Bachar al-Assad de poursuivre la violence. Un cessez-le-feu n’est pas suffisant a souligné l’organisation. Une reconnaissance du Conseil national syrien, principale organisation de l’opposition, comme représentant légitime serait un premier pas.

Prochain article

monde

Kofi Annan rencontre Bachar al-Assad