DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Au Japon, l'hommage aux victimes du tsunami

Vous lisez:

Au Japon, l'hommage aux victimes du tsunami

Taille du texte Aa Aa

Un an après, le Japon s’est souvenu du séisme et du tsunami qui ont ravagé ses côtes nord-est et fait 19 000 morts et disparus. Une minute de silence a été observée un peu partout dans le pays et notamment au théâtre national de Tokyo en présence de l’empereur Akihito et de l’impératrice Michiko.

“ Il est important de garder en mémoire le grand tremblement de terre et de transmettre ces souvenirs à nos descendants afin de nous tenir davantage prêts à faire face aux catastrophes naturelles et de construire un pays plus sûr “ a déclaré l’empereur.

Les habitants d’Okuma ont également rendu hommage aux morts et aux personnes contaminées. Une ville devenue fantôme, dans la région de Fukushima, un nom désormais indissociable de la pire catastrophe nucléaire au monde depuis Tchernobyl en 1986.

Plusieurs dizaines de milliers de personnes avaient été contraintes de tout abandonner dans une zone de 20 km de rayon autour de la centrale. Ce dimanche, le PDG de Tepco, l’entreprise opératrice, s’est rendu sur le site et a demandé à nouveau pardon. La firme est accusée de vouloir verser les dédommagements les plus faibles possibles aux victimes. Les images de la vague géante déferlant sur la côte et dévastant tout sur son passage avait bouleversé le monde entier.