DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Dix-sept Palestiniens tués à Gaza en trois jours


Gaza

Dix-sept Palestiniens tués à Gaza en trois jours

C’est le troisième jour de bombardement israélien sur la bande de Gaza. Deux Palestiniens, dont un garçon de 12 ans, ont été tués ce dimanche matin dans des raids de Tsahal. L’enfant se trouvait à l’est du camp de réfugiés de Jabaliya. Depuis vendredi, 17 Palestiniens ont été tués dans des frappes israéliennes et 27 autres ont été blessés dont cinq grièvement. Ce sont les jours les plus sanglants que connaît Gaza depuis l’opération israélienne “Plomb durci” à l’hiver 2008-2009.
A l’origine de l’offensive de l’Etat hébreu, l‘élimination du chef d’un groupe radical palestinien vendredi.

En représailles, une centaine de roquettes et d’obus de toutes sortes ont été tirées en moins de trois jours sur le territoire israélien.

Une trentaine d’entre eux ont pu être interceptés par le système de défense anti-roquettes Iron Dom dans le sud du pays. Le ministre de la défense Ehud Barak s’est déplacé à l’endroit où est situé Iron Dom. Il a prévenu, à l’unisson du Premier ministre Benyamin Netanyahou, que l’armée continuera à frapper ceux qui s’attaquent à la population civile israélienne. Par précaution, les autorités ont demandé aux habitants de rester à proximité des abris. Les écoles dans le sud d’Israël resteront fermées ce dimanche.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une minute de silence au Japon, un an après le tsunami