DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Une minute de silence au Japon, un an après le tsunami


Japon

Une minute de silence au Japon, un an après le tsunami

Une minute de silence qui en dit long. L’empereur Akihito et l’impératrice Michiko se sont recueillis ce dimanche au théâtre national de Tokyo pour honorer les quelque 19 000 morts et disparus dans le séisme et le tsunami qui ont dévasté la côte nord-est du pays il y a tout juste un an. Douleur donc mais aussi colère contre la lenteur de la reconstruction.

Les habitants d’Okuma ont également rendu hommage aux morts et aux personnes contaminées. Une ville devenue fantôme, dans la région de Fukushima, un nom désormais indissociable de la pire catastrophe nucléaire qu’ait connu le pays.

Ici, les conséquences du désastre se font encore sentir, avec la contamination de l’eau, de l’air et des aliments.

Le séisme de magnitude 9 sur l‘échelle de Richter s’est produit dans l’Océan Pacifique. Quelques heures plus tard, une vague géante déferlait sur la côte Nord-Est de l’archipel, dont les images ont bouleversé le monde entier.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La bataille des primaires républicaines continue