DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Afghanistan : Washington embarrassé par un massacre de civils


Afghanistan

Afghanistan : Washington embarrassé par un massacre de civils

Les tensions entre l’Afghanistan et les Etats-Unis au plus fort après le massacre de 16 civils.
Le Parlement afghan a demandé à ce que le soldat américain responsable de ce bain de sang soit jugé publiquement en Afghanistan. L’homme qui est détenu sur la base de Panjwayi, dans la province de Kandahar n’a pas expliqué son geste.

“Nous nous engageons auprès du peuple afghan à mener une enquête rapide et approfondie. Le fait que les différents incidents soient très rapprochés dans le temps préoccupe beaucoup l’ISAF”, a déclaré le général Carsten Jacobson.

Ce drame intervient en effet à peine quelques semaines après l’incinération de Corans par des soldats américains à la base américaine de Bagram, au nord de Kaboul. Ce acte blasphématoire avait déclenché de violentes manifestations anti-américaines dans le pays.

“Ces actes sapent tous les efforts de stabilisation de l’Afghanistan. Cela donne également des arguments aux insurgés pour monter le peuple afghan contre son gouvernement et ses alliés internationaux”, explique ce spécialiste des droits de l’Homme.

Les rebelles talibans ont d’ores et déjà juré de venger les 16 civils tués par le soldat américain. Celui-ci aurait abattu seul les occupants de trois maisons de villages proches de sa base, dont neuf enfants et trois femmes.

Prochain article

monde

Colère en Afghanistan après la mort de 16 civils