DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Après le bain de sang, la colère des Afghans


Afghanistan

Après le bain de sang, la colère des Afghans

En attendant que l’enquête livre ses conclusions, beaucoup d’interrogations demeurent sur le carnage de dimanche et ces incertitudes ne font qu’attiser les tensions entre la population et les troupes de l’ISAF. Une inquiétude partagée par une membre du parlement afghan, Shagul Rezai : “ Ce type d’incident aura un impact négatif et va augmenter la méfiance entre la population et les forces de la coalition. Un impact négatif aussi sur les négociations en cours concernant le partenariat stratégique.”

Dans la province méridionale de Kandahar, où s’est produit le drame, l’armée afghane a renforcé sa présence par crainte d’actions de représailles.

“ Nous exigeons de notre gouvernement qu’il défère le soldat devant un tribunal, nous voulons vivre en paix et en liberté, nous ne voulons plus de cette situation et nous voulons nous libérer de la main des infidèles “ clame un homme.

“ C’est un incident tragique. Il doit y avoir une enquête pour savoir s’il était ivre. S’il l’a fait délibérément, il doit être condamné à mort. Cela soulève beaucoup de questions et ce sont les talibans qui vont en profiter “ estime un autre.

A Kaboul, l’ambassade américaine a invité ses ressortissants à redoubler de précautions en raison du risque de manifestations anti-américaines.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Colère en Afghanistan après la mort de 16 civils