DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Accident en Suisse : 21 blessés hors de danger, l'enquête se poursuit


Belgique

Accident en Suisse : 21 blessés hors de danger, l'enquête se poursuit

Il n’y a “pas de mots pour exprimer la souffrance” des familles des victimes, a estimé le Premier ministre belge Elio di Rupo, lors de la conférence de presse organisée à Sion, en Suisse.

Vingts heures après les faits, le directeur de la centrale de secours Jean-Pierre Deslarzes a indiqué que trois blessés seraient dans un état grave, s’agissant des 21 autres blessés, leur pronostic vital ne serait pas engagé.

Quant aux circonstances de l’accident, l’enquête se poursuit. Le procureur Olivier Elsig a confirmé que le bus était récent, que le chauffeur venait de prendre le volant, et qu’il n’y avait pas eu d’accrochage avec d’autres véhicules.

“Les hypothèses sont principalement au nombre de trois pour les causes que nous pouvons envisager, a-t-il ajouté. La première, nous devons envisager une cause technique, une défaillance du véhicule. Evidemment c’est possible. L’expertise qui va être entreprise sur ce véhicule permettra de l‘établir de manière tout à fait précise.
Une autre hypothèse pourrait être celle d’un malaise, d’un problème de santé du conducteur. Là aussi, les analyses par autopsie permettront soit d’infirmer soit de confirmer cette hypothèse. Troisième piste qui est suivie en priorité, c’est évidemment, comme dans tous les accidents, une cause humaine qui pourrait être liées à une erreur. Celle-ci n‘étant pas privilégiée par rapport aux autres que j’ai cité précédemment”.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Les terres rares de la discorde