DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Syrie : la ville d'Idleb est tombée


Syrie

Syrie : la ville d'Idleb est tombée

Idleb serait aux mains de l’armée syrienne. Après quatre jours de combats intenses, la ville rebelle aurait rendu les armes et la population se terrerait chez elle. L’armée mènerait des perquisitions, maison par maison. C’est en tout cas ce que rapporte ce mercredi des membres de l’opposition.

Deux semaines après la prise de Baba Amr, Idleb serait donc tombée à son tour. Faiblement armés, les rebelles n’ont pas pu tenir un mois comme les combattants de Homs. Ils ont dû quitter la ville. Pour expliquer ce revers, l’opposition souligne le manque d‘équipements et la réticence de la communauté internationale à armer les militants.

Dans la province d’Idleb en revanche, une région montagneuse proche de la Turquie, les combats et les bombardements se poursuivent. Dans le district de Jabal al-Zaouia, l’offensive aurait fait ce mercredi sept morts dont cinq civils et deux rebelles.

L’exode des réfugiés et des déplacés s’accélère. En l’espace de deux semaines, 5000 Syriens sont venus rejoindre leurs 13.000 compatriotes déjà réfugiés dans des camps à Hatay en Turquie.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Emotion au Parlement européen à Strasbourg