DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Nicolas Dupont-Aignan se veut l'alternative à "l'UMPS"

Vous lisez:

Nicolas Dupont-Aignan se veut l'alternative à "l'UMPS"

Taille du texte Aa Aa

Nicolas Dupont-Aignan a commencé tôt la politique. En 1974, alors qu’il n’a que 13 ans, il milite pour la candidature à la présidentielle de Jacques Chaban-Delmas.
 
Plus tard, il obtient un DESS de gestion de l’entreprise et marchés financiers à l’Université Paris-Dauphine, puis est élève de l‘École Nationale d’Administration en 1989. Il s’infiltre assez vite dans la haute administration et devient sous-préfet d’Ile-de-France en 1990. Il devient maire de Yerres (Essone) en 1995, travaille dans différents ministères, puis devient député RPR en 1997.

En 2002, malgré son soutien à Chevènement, il rejoint l’UMP et forme le mouvement gaulliste “Debout La République”. Rapidement, Nicolas Dupont-Aignan s’y distingue par ses nombreuses critiques sur la politique menée par ses “amis” de l’UMP.
 
En 2005, il devient le chef de file du “non” au sein de l’UMP sur le référendum sur la constitution européenne et se veut le porte-parole des gaullistes pour la présidentielle de 2007.
 
Deux ans plus tard, Nicolas Dupont-Aignan quitte l’UMP. En Mars, il doit renoncer à être candidat à la présidence de la République faute d’avoir obtenu les 500 signatures d‘élus. Il transforme alors “Debout La République “ en parti politique, mais vote quand même pour Nicolas Sarkozy au second tour.
 
Il préside aujourd’hui “Debout la République”, parti politique se réclamant du gaullisme, et co-préside le parti européen EUDemocrats – Alliance pour une Europe des Démocraties.
 
En 2012, il a rassemblé ses 500 signatures pour être candidat au premier tour de la présidentielle. 
 


Tendance politique : Droite Républicaine, souverainiste, gaulliste

• Site de campagne : nicolasdupontaignan.fr
• Site du parti : www.debout-la-republique.fr
• facebook : nicolasdupontaignan
• twitter : @dupontaignan