DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Fusillade en Afghanistan : Le chef du Pentagone rencontre Hamid Karzaï à Kaboul


Afghanistan

Fusillade en Afghanistan : Le chef du Pentagone rencontre Hamid Karzaï à Kaboul

Les manifestations anti-américaines se poursuivent en Afghanistan, quatre jours après le massacre de seize civils, dont neufs enfants abattus en pleine nuit par un militaire américain. L’homme a depuis été transféré vers le Koweït ce qui suscite l’indignation et la colère chez de nombreux habitants à Kaboul.

“L’Américain qui a assassiné des innocents sans raison doit être jugé dans notre pays. Nous avons un gouvernement, un tribunal et un système judiciaire. Cette affaire est très grave et l’homme devrait être jugé publiquement. Cela servira de leçon aux Américains et aux autres étrangers qui sont en Afghanistan”, explique un Afghan.

Pour apaiser les tensions, Washington a dépêché son secrétaire à la Défense, Leon Panetta, dont l’arrivée à Kaboul a été marquée par une tentative d’attentat.

Le chef du Pentagone a pu rencontrer ce jeudi le président afghan, Hamid Karzaï, pour lui exprimer à nouveau les regrets des États-Unis après la fusillade. S’il est reconnu coupable, le soldat américain encourt la peine de mort.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Chine : l'ambitieux Bo Xilaï limogé du Parti Communiste