DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Espère pluie, désespérément

Vous lisez:

Espère pluie, désespérément

Taille du texte Aa Aa

Une terre sèche, qui attend désespérément la pluie. L’Espagne est confrontée à l’hiver le plus sec depuis 70 ans. 30 pour cent de précipitations en moins cet hiver.

Ce sont des milliers d’emplois et de revenus agricoles qui sont menacés. Bien mauvaise nouvelle dans ce pays en pleine crise. Les associations d’agriculteurs parlent d’une note de 650 millions d’euros.

José Manuel Allue a pris le parti d’arroser les plans de blé et d’orge, normalement la pluie suffit.

«S’il ne pleut pas dans les 2 à 3 jours, et c’est ce que dit la météo, il n’y a pas de solution. Pour les récoltes il y a pas de remède, Avec si peu d’eau, nous verrons ce qui se passe avec des légumes et des fruits” explique-t-il.

Partout dans le pays, les réserves d’eau sont remplies en moyenne à 62 pour cent de leur capacité. Il y a un an, elles atteignaient 80%. Dans des régions comme Huesca, c’est seulement 20 pour cent.

La situation au Portugal est à peu près la même. Ce vendredi, le gouvernement a adopté des mesures d’urgence pour aider le secteur agricole. Une enveloppe de 90 millions d’euros pour soutenir la production animale et une série d’aides fiscales.

Les derniers chiffres montrent que la moitié du pays connait une sécheresse extrême, la pire depuis 80 ans. Mais c’est tout le portugal qui est touché.

Ici comme en Espagne, à l’approche de la belle saison, on redoute aussi les incendies. Tout le monde espère éviter le cauchemar des incendies gigantesque de 2010.