DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Hollande : renégocier la fiscalité au niveau européen

Vous lisez:

Hollande : renégocier la fiscalité au niveau européen

Taille du texte Aa Aa

Alors que l‘écart avec Nicolas Sarkozy se resserre dans les sondages, François Hollande tente de retrouver l’impulsion de son début de campagne. Invité à la télévision, le candidat socialiste à la présidentielle française s’est montré plus offensif en matière d’immigration, et de fiscalité notamment. Il veut élargir la taxe sur les exilés fiscaux proposée par le chef de l’Etat et renégocier le pacte fiscal européen, signé en début de mois.

“Je ne sacrifierai pas les intérêts de mon pays. Jamais. Et donc, si l’Europe n’est pas capable de prendre les décisions, je ne ratifierai pas – ou je ne demanderai pas – la ratification du traité”, a déclaré François Hollande.

A droite, Dominique de Villepin crédité de 1% dans les sondages a annoncé son probable retrait, forcé, de la campagne. Les candidats à la présidentielle ont jusqu‘à ce soir (vendredi 16 mars) 18h pour déposer leurs 500 parrainages au Conseil constitutionnel.

“Il reste encore une journée et je me battrai jusqu’au bout mais sauf miracle républicain, je n’aurai pas les 500 parrainages requis et je serai donc empêché de participer à l‘élection présidentielle”, a estimé le président de “République solidaire”.

Pari réussi et fin du suspens pour Eva Joly. Malgré les rumeurs de retrait qui circulaient ces derniers jours, la candidate d’Europe Ecologie Les Verts, sera bien présente au premier tour. Elle stagne toujours entre 1 et 3% dans les sondages.

Le moral est au beau fixe en revanche dans le camp de Jean-Luc Mélenchon, le leader du Front de gauche aurait près de 1100 parrainages.

10 candidats seraient donc déjà assurés de se présenter lors du 1er tour, le 22 avril.