DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Lommel pleure ses enfants

Vous lisez:

Lommel pleure ses enfants

Taille du texte Aa Aa

Une minute de silence pour les victimes de l’accident de bus, un silence particulièrement pesant à Lommel. La commune a perdu le plus
d’enfants dans ce drame, et à la mairie nombreux sont ceux qui signent le registre de condoléances.

“Ma plus jeune fille de cinq ans a été assez choquée de voir que les instituteurs pleuraient, raconte une femme, et…quand les petits vous disent cela quand ils rentrent de l‘école, c’est..”
“Pensez-vous que la ville puisse oublier un jour ?”
“Non, non, nous n’allons pas oublier. Ça n’est pas permis, on doit s’en rappeler toujours”

Un cérémonie à laquelle assisteront les familles royales belge et néerlandaise sera organisée mercredi à Lommel. Mais l’urgence, pour les instituteurs, c’est de gérer le stress des enfants :

“Les uns sont très excités, les autres calmes, explique l’institutrice, et celui là par exemple me pose plein de questions, qui est mort, qui ne l’est pas, ce qui est sûr c’est que les enfants ont tout compris très vite.”

Quinze élèves et deux adultes de l‘école “la Petite Allumette”, ont péri dans l’accident. Six étaient originaires des Pays-Bas voisins. Il ne reste que six survivants du groupe d’enfants issu de Lommel.

Durant la minute de silence, élèves et enseignants sont restés à l’intérieur de l‘école, à l’abri des cameras : ils se sont réunis dans le réfectoire, se sont donnés la main, puis les enfants se sont transmis une chandelle et une peluche avant de s’embrasser les uns les autres. Une façon de dire adieu au petits camarades qui ne reviendront plus dans l‘école.