DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Dans un camp de réfugiés syriens en Turquie

Vous lisez:

Dans un camp de réfugiés syriens en Turquie

Taille du texte Aa Aa

Reyhanli est une petite ville turque à la frontière syrienne. C’est là qu’un camp a été dressé pour accueillir les réfugiés syriens. Les violences de ces dernières semaines à Alep à quelques dizaines de kilomètres de là ont accéléré l’afflux des réfugiés.

Une vieille femme raconte avoir fui son village car, dit-elle, sur place, “il n’y a plus d‘écoles, plus de nourriture, plus d’eau, plus d‘électricité”. “Les gens se font arrêter, tuer, torturer, ajoute-t-elle, les femmes se font violer”. Et de lancer en conclusion : “on a besoin d’une protection”.

A en croire le Premier ministre turc, Ankara envisagerait la création d’une zone tampon en Syrie pour protéger les réfugiés qui fuient la répression.
Encore faut-il décider qui assurerait le contrôle d’une telle zone. Ce qui est loin d‘être évident.

“En tout cas, explique l’envoyé spécial d’euronews, Bora Bayraktar, vu le nombre sans cesse plus élévé de réfugiés, il faut trouver toujours plus d’espace ici pour dresser des tentes”. D’après les autorités turques, en un an, ce sont près de 15 000 Syriens qui ont déjà franchi la frontière pour fuir les violences.