DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Double explosion sanglante à Damas


Syrie

Double explosion sanglante à Damas

Deux explosions ont frappé la capitale syrienne ce matin. Selon les autorités, 27 civils et membres des forces de l’ordre ont été tués, 97 personnes blessées. Il s’agirait d’attaques terroristes, de deux voitures piégées qui visaient un centre des renseignements de l’aviation et la direction de la police criminelle.
L’observatoire syrien des Droits de l’homme a confirmé les explosions.
 
En décembre et en janvier, trois attentats ont déjà fait des dizaines de morts à Damas.
 
Un an après le début du soulèvement contre le président Bachar al-Assad, selon ces vidéos amateurs, fournie par les activistes, hier, vendredi de prière, des centaines de Syriens ont encore manifesté dans la banlieue de Damas, à Idleb, Alep, et d’autres villes.
 
A Raqqa, dans le nord du pays, les manifestants ont dû fuir des tirs nourris. Deux personnes ont été vues à terre.
Les Comités Locaux de Coordination avaient signalé début mars un déploiement important des forces syriennes et des milices dans Raqqa.
 


 
 

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une grand-mère britannique victime des réductions de coûts