DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Réfugiés : pour les enfants syriens les dessins valent mieux qu'un long discours

Vous lisez:

Réfugiés : pour les enfants syriens les dessins valent mieux qu'un long discours

Taille du texte Aa Aa

La Syrie a lancé récemment une offensive dans la région d’Idlib, non loin de la frontière turque. Cela a provoqué un nouvel afflux de réfugiés en Turquie. Leur nombre total avoisinerait aujourd’hui les 15000.

Le correspondant spécial d’euronews en Turquie s’est rendu dans le camp de Boynyogun où se trouvent quelque 2000 réfugiés. Parmi eux de très nombreux enfants.

Une sorte de classe de création artistique a été improvisée dans une tente pour les accueillir au quotidien. Les enfants sont pris en charge par des éducateurs.

“Le travail que nous faisons commence à se refléter de manière positive dans leurs dessins. Ils ne dessinent pas seulement à propos de la guerre, mais aussi sur la vie dans le camp. Néanmoins dans leurs jeux résonnent encore des bribes de ce qu’ils ont enduré. Nous faisons de notre mieux, pour les aider à surmonter ce traumatisme”, explique une éducatrice.

Certains enfants cherchent à exorciser leurs peurs au travers de dessins qui sont exposés dans le camp.

Des dessins éloquents qui valent souvent bien mieux qu’un long discours…
Souvent ces œuvres dépeignent des scènes auxquelles aucun enfant ne devrait assister.

“Le cœur et l’esprit de ces réfugiés est toujours en Syrie. Ils attendent avec impatience le jour où ils pourront rentrer chez eux, alors que ce camp ne se trouve qu‘à quelques centaines de mètres de la frontière”, explique notre correspondant Bora Bayraktar, depuis Antioche.