DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Attentat de Damas : le régime et les rebelles se rejettent la faute

Vous lisez:

Attentat de Damas : le régime et les rebelles se rejettent la faute

Taille du texte Aa Aa

Des centaines de Syriens se sont rassemblés ce dimanche matin sur les lieux du double attentat meurtrier qui a frappé Damas. Les manifestants arboraient le drapeau du régime… Mais qui se cache derrière ces attaques ?

Le président Bachar al-Assad et les rebelles de l’armée libre syrienne s’accusent mutuellement d’avoir fomenté ces crimes. Hier, 27 syriens sont morts, 140 ont été blessés.

Les rebelles affirment qu’avec ce type d’opérations, le gouvernement cherche à s’attirer les sympathies internationales et à prouver qu’il combat des gangs armés. L’armée libre syrienne clame qu’elle combat la brutalité du régime et veut protéger les civils des milices d’Assad.

Impossible d’y voir clair dans ce bras de fer interne…

Par ailleurs, les comités locaux de coordination, réseau d’activistes de l’opposition, ont comptabilisé 22 autres victimes en Syrie ces dernières 24 heures. Parmi elles, il y aurait un enfant, deux déserteurs. Deux personnes seraient mortes sous la torture.

De nouvelles vidéos amateurs en provenance de Raqqa continuent de montrer la répression des manifestations…