DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La Syrie s'enfonce dans la violence


Syrie

La Syrie s'enfonce dans la violence

Deux voitures piégées ont explosé très tôt dans la matinée samedi dans le centre de Damas, faisant au moins 27 morts et 140 blessés, en majorité des civils. Les attaques visaient un centre de la police et des services de renseignements.

Depuis décembre, plusieurs attentats de ce type se sont produits en Syrie. Chaque fois, les autorités et les militants anti-régime se renvoient la responsabilité des attaques.

Ces attentats interviennent alors qu’un diplomate a annoncé que l’Arabie Saoudite envoyait du matériel militaire à l’Armée Syrienne Libre. Les médias officiels syriens accusent les puissances du Golfe d’avoir une responsabilité politique et religieuse dans les attaques de samedi.

Par ailleurs, la contestation populaire et pacifique contre le régime de Bachar Al-Assad se poursuit, comme ici à Raqqa.

Dans cette ville située à l’Est du pays, 5 personnes sont mortes ce samedi.

Pour la première fois, la Russie s’est montrée plus ferme à l’encontre du régime syrien. Elle le pousse à soutenir les efforts de Kofi Annan, l‘émissaire de l’ONU et de la Ligue Arabe, pour parvenir au plus vite à un cessez-le-feu.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Rassemblement d'une milice d'extrême-droite en Hongrie