DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Les coptes pleurent Chenouda III

Vous lisez:

Les coptes pleurent Chenouda III

Taille du texte Aa Aa

Les fidèles de l‘église copte orthodoxe égyptienne pleurent la mort de leur primat.

Des milliers se sont rassemblés devant la grande cathédrale Saint-Marc du Caire à l’annonce de la nouvelle.

Le patriarche et pape Chenouda III est décédé hier après une attaque cardiaque. Il était âgé de 88 ans, souffrait d’insuffisance hépatique et présentait des tumeurs aux poumons.

“Je voudrais dire que, musulmans inclus, nous nous aimons les uns les autres et c’est ce dont il parlait. Lorsqu’il parlait, ce n‘était pas seulement des chrétiens ou pour les chrétiens mais pour tout le peuple égyptien et il ne faisait pas que parler, c’est ce qu’il a semé et récolté. Tous les Egyptiens pleurent sa mort, c’est un moment très difficile.”

Malgré ce que dit ce fidèle, la mort de Chenouda III laisse une communauté inquiète face à la poussée islamiste dans le pays depuis la chute d’Hosni Moubarak en février 2011.

Les Coptes représenteraient environ 10% de la population égyptienne.

Chenouda III dirigeait l‘église copte orthodoxe d’une main de fer depuis 40 ans.
Ces dernières années, il avait du faire face à une progression des violences contre sa communauté religieuse.

Il avait par ailleurs été critiqué par une partie de la jeunesse pour son manque de réaction lors des violences du Printemps arabe.

Mais du Conseil des forces armées, au mufti d’Egypte, en passant par les Frères Musulmans, le Vatican, et les Etats-Unis, tous ont salué le grand homme et son rôle dans la préservation de l’unité de l’Egypte ou le dialogue religieux.

Ses funérailles se tiendront mardi.