DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Turquie : des célébrations du nouvel an kurde tournent à l'émeute


Turquie

Turquie : des célébrations du nouvel an kurde tournent à l'émeute

La police turque a dispersé des manifestations kurdes à coup de canons à eau et de gaz lacrymogène. Une foule d’environ 20 à 40 000 personnes s‘était rassemblée à Diyarbakir pour fêter le Newroz, le nouvel an kurde, trois jours avant la date autorisée par le gouvernement turc.

De nombreux participants arboraient les couleurs du PKK, scandaient des slogans en faveur d’Abdullah Ocalan… Comme le veut la tradition, ils ont voulu sauter au-dessus de feux et danser. Mais avec l’intervention des forces de l’ordre, la situation a dégénéré: une dizaine de véhicules a été incendié. De nombreuses arrestations ont eu lieu.

Le scénario a été le même à Istanbul ou presque. Un groupe de députés du Parti pour la paix et la démocratie, le BDP, principale formation kurde de Turquie, a aussi été dispersé. C’est le BDP qui s’est vu refuser l’autorisation d’organiser les célébrations du Newroz ce dimanche. Mais il a voulu maintenir son programme envers et contre tout.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Joachim Gauck, le nouveau président des Allemands