DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Des Irakiens dénoncent leurs mauvaises conditions de vie


Irak

Des Irakiens dénoncent leurs mauvaises conditions de vie

Des dizaines de milliers de chiites ont manifesté en Irak, dans la ville de Bassora, dans le sud. A la veille du 9e anniversaire de l’invasion américaine de l’Irak, ces partisans du chef radical Moqtada Sadr voulaient dénoncer leur mauvaises conditions de vie.

Les manifestants ont afflué de toutes les provinces d’Irak, certains avaient apporté des câbles électriques, des bidons d’eau, des pelles pour symboliser la mauvaise qualité des services, le chômage, et la corruption. Près d’une décennie après la chute de Saddam Hussein, 60% de la population irakienne bénéficie toujours d’un programme national d’aide alimentaire.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

La communauté juive française appelle au calme et renforce la sécurité de ses établissements