DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

"Kony 2012" : après la curiosité, les critiques

Vous lisez:

"Kony 2012" : après la curiosité, les critiques

Taille du texte Aa Aa

Après avoir susciter la curiosité et l’enthousiasme sur internet, le film Kony 2012 provoque des réactions mitigées à travers le monde. Cette vidéo a été réalisée par une petite ONG américaine et visionnée des millions de fois sur internet.

Son message : il faut se mobiliser pour que le chef de guerre Joseph Kony soit arrêté d’ici à la fin de l’année. Un message plein de bonnes intentions, mais qui agace un peu Emira Woods, experte américaine interrogée à Washington. “Ce film, dit-elle, véhicule l’idée que des jeunes Américains bien gentils arrivent à changer le cours de l’histoire. Or, cela va à l’encontre de la conception qui voudrait qu’au XXIème siècle, c’est aux Africains et aux gens à travers le monde à prendre en main leur propre destin”.

Pendant des années, Joseph Kony a fait régner la terreur dans le nord de l’Ouganda. A présent, il vit dans la clandestinité, mais son mouvement rebelle continue de sévir notamment en République centrafricaine.

Les dirigeants ougandais saluent l’initiative de ce film, mais cela n’empêche pas quelques critiques. “Ce qui est présenté dans cette vidéo donne une image incomplète, explique le Premier ministre ougandais, Amama Mbabazi. Quand on regarde et qu’on entend ce qui est dit dans ce film, c’est comme si Kony était toujours en Ouganda, comme si l’Ouganda était encore en guerre. Or, tout le monde sait que ce n’est pas vrai”.

Des habitants du nord de l’Ouganda ont pu visionner la vidéo. Certains ont regretté que ce film passe sous silence les atrocités commises par les troupes ougandaises au nom de la lutte contre Joseph Kony.