DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La communauté juive de France endeuillée après la fusillade de Toulouse


France

La communauté juive de France endeuillée après la fusillade de Toulouse

La France est sous le choc après la fusillade devant le collège juif Ozar Hatorah à Toulouse. Le bilan est lourd : 4 morts dont 1 professeur et trois enfants. La surveillance est désormais renforcée autour de tous les lieux confessionnels de France. A Toulouse, les parents d‘élèves sont attérrés.

“Je suis dégoutée. C’est une petite école, tranquille. On ne fait de mal à personne. On ne dit rien. Et puis celà tombe sur une école juive. Il devrait y avoir des policiers quand même pour des écoles religieuses avec tout ce qui se passe de nos jours. Je crois que c’est la moindre des choses. Avant, il y en avait. Maintenant, ils ont arrêté”, s’inquiète une maman.

Le corps enseignant du collège Ozar Hatorah a lui aussi du mal à réaliser : “Nous sommes vraiment sous le choc. On ne pensait pas que celà pouvait arriver sur un lycée juif. Et hier encore, je traversais cette barrière et je me disais : bon c’est tranquille, il y a une sécurité camera. Mais finalement on s’aperçoit qu’il faut vraiment redoubler de vigilence”, témoigne un professeur.

Une minute de silence sera observée demain dans toutes les écoles de France, en hommage aux quatre victimes de la fusillade. Gil Taïb, un représentant de la communauté juive de France : “Le fait qu’il y ait une mobilisation nationale face à la mort d’enfants victimes d’un assassin me semble une réaction saine qui aurait été la même si n’importe quelle école avait été touchée, si n’importe quel enfant avait été assassiné. Et donc pour moi c’est une réaction républicaine normale”.

Prochain article

monde

Le défi de Joachim Gauck : gagner le respect des Allemands