DERNIERE MINUTE

DERNIERE MINUTE

Rétromachine : tremblement de terre historique en Argentine

Vous lisez:

Rétromachine : tremblement de terre historique en Argentine

Taille du texte Aa Aa

Le 20 mars 1861 en Argentine, la ville de Mendoza est l‘épicentre d’un terrible tremblement de terre.
D’une magnitude de 7.2 sur l’échelle de Richter et d’une intensité IX sur l‘échelle de Mercalli, il s’agit du plus important séisme de l’histoire de l’Argentine.

En quelques minutes, la ville entière s’écroule. Le bilan humain est dramatique : au moins 4000 morts (soit la moitié de la population de la ville) et 750 blessés.

A la suite du drame, le géomètre français Ballofet reconstruit entièrement la ville. Le pays privilégia depuis lors, des maisons à un seul étage et des avenues à grandes artères afin de se prémunir contre un nouveau séisme. De l’ancienne cité, il ne reste aujourd’hui que quelques ruines d’un ancien bâtiment communal, le Cabildo.

Fondée en 1561, la ville de Mendoza est située aux pieds de la cordillère des Andes, dans le centre ouest de la république d’Argentine. Elle forme la quatrième agglomération du pays en population et en superficie.

D’autres 20 mars : proclamation de l’indépendance de la Tunisie (1956), première cohabitation en France sous la Ve République (1986), fin de la carrière du footballer Français Just Fontaine (1960), élections au Cambodge de l’Assemblée des représentants du peuple (1976).

Né(e )s un 20 mars : Nicolas Gogol, écrivain russe d’origine ukrainienne (1809), Napoléon II, fils de Napoléon Ier (1811), Fred Rogers, acteur, animateur de télévision (1928), Spike Lee, scénariste, réalisateur et producteur américain (1957).

Crédit photo : Flickr