DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

La France est en deuil au lendemain de la tuerie de Toulouse


France

La France est en deuil au lendemain de la tuerie de Toulouse

La France est sous le choc au lendemain de la tuerie de l‘école juive Ozar Hatorah de Toulouse. Un père de famille et ses deux enfants ainsi qu’une fillette de huit ans ont été abattus froidement par un individu casqué, qui n’a toujours pas pu être identifié. Dans le quartier juif du Marais à Paris, le drame est dans tous les esprits.

Ce matin, le ministre de l’Intérieur, Claude Guéant, a confirmé une information selon laquelle le tueur portait une caméra autour du cou : « C’est un indice qui a été signalé effectivement, c’est un
appareil d’enregistrement de vue, qui se place sur la poitrine, qui est ajusté par des sangles et on l’a vu, un témoin l’a dit, avec cet appareil”, a-t-il déclaré sur Europe 1.

Fait exceptionnel, le plan Vigipirate écarlate a été activé en région Midi-Pyrénées. Policiers et militaires ont été déployés sur les sites sensibles. Par ailleurs, 300 enquêteurs sont mobilisés pour retrouver l’individu qui pourrait être également l’auteur du meurtre de trois militaires d’origine maghrébine et antillaise la semaine dernière à Toulouse et Montauban. Dans les deux cas, le tueur circulait à bord d’un scooter et a utilisé la même arme de poing. La piste néonazie est notamment privilégiée par les enquêteurs.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

« Vigipirate écarlate » déclenché après la tuerie de Toulouse