DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Massacre de civils afghans : le soldat américain ne se souvient pas des faits


Afghanistan

Massacre de civils afghans : le soldat américain ne se souvient pas des faits

Le sergent américain Robert Bales, qui est accusé du meurtre de seize civils en Afghanistan, ne se souvient pas des faits. C’est ce qu’a déclaré son avocat qui a pu s’entretenir pendant sept heures avec son client à la prison militaire de Fort Leavenworth dans le Kansas. “Il se souvient du début et de la fin de la soirée mais pas de ce qu’il s’est passé entre les deux”, a déclaré notamment son avocat, ce qui pourrait laisser penser que le soldat a agi en état d‘ébriété. Le sergent Bales rejette cette accusation même s’il admet avoir bu quelques gorgées.

Le sous-officier de 38 ans avait quitté en pleine nuit sa base dans la province de Kandahar avant de se lancer dans une véritable folie meurtrière tuant seize villageois dont neuf enfants et brûlant même les cadavres. Quelques jours après les faits, il avait été transféré hors du pays ce qui avait entraîné la colère de la population qui demande à ce qu’il soit jugé publiquement en Afghanistan.

S’il est reconnu coupable par un tribunal américain, le Sergent Bales encourt la peine de mort.

Chaque histoire peut être racontée de plusieurs manières differentes : retrouvrez les perspectives des autres journalistes d'euronews dans nos autres équipes linguistiques.

Prochain article

monde

Une vague d'attentats fait une trentaine de morts en Irak