DERNIERE MINUTE

Vous lisez:

Toulouse : la fin du cauchemar


France

Toulouse : la fin du cauchemar

Le dénouement à Toulouse. Après plus de 30 heures de siège, Mohamed Merah, le suspect n°1 dans les meurtres de sept personnes en France est mort.

C’est vers 10h30 ce jeudi matin que les hommes du Raid décident de donner l’assaut. Toute la nuit, cette unité d‘élite de la police a tenté de déstabiliser le suspect, des détonations sont entendues près de ses fenêtres. Objectif : le faire craquer. Mais aucune réaction.
Quelques heures plus tôt, l’homme changeait d’avis et faisait savoir qu’il ne se rendrait pas. La décision est donc prise. Les hommes du RAID pénètrent vers 11h dans l’appartement, lancent des grenades pour faire réagir le suspect. Des caméras sont embarquées pour déterminer dans quelle pièce il se trouve. La suite c’est Claude Guéant le ministre français de l’Intérieur qui la raconte :

“C’est au moment où un moyen d’investigation a été introduit dans la salle de bain que le tueur est sorti de la salle de bain en tirant avec une extrême violence. Les rafales ont été fréquentes, très dures. Un fonctionnaire du raid qui a l’habitude de voir ce genre de choses m’a dit qu’il n’avait jamais vu un assaut d’une telle violence. Les fonctionnaires du Raid ont tenté bien sûr, essayé de se protéger, de riposter et puis, à la fin, Mohamed Merah a sauté par la fenêtre avec une arme à la main en continuant à tirer. Il a été retrouvé mort au sol.”

Nicolas Sarkozy a félicité les forces de l’ordre. Et d’expliquer au cours d’une déclaration que la France avait traversé une épreuve. “Le rassemblement et l’unité sont notre priorité” a-t-il dit, “La fermeté, le moyen au service des valeurs de la République.”


Agrandir le plan

Prochain article

monde

Dénouement dans le sang à Toulouse